Animaux < Reptiles < Serpents < Vipère du Gabon. Bitis gabonica

Vipère du Gabon

Sans conteste, de toutes les vipères, la vipère du Gabon (Bitis gabonica) est la plus grosse et la plus grande.
Cette vipère d’Afrique est également d’une réelle beauté. La superbe robe de la vipère du Gabon se fond de plus admirablement dans son environnement.

Portrait de la vipère du Gabon

Les dessins géométriques qui ornent le corps de la vipère du Gabon sont, selon les individus, d'une étonnante diversité de couleurs: jaune, violet, bleuté, brun, beige et noir. Ils sont disposés de telle manière que, même sur le sol de la forêt tropicale où elle vit, cette vipère passe tout à fait inaperçue.
Les dessins s’assimilent aux irrégularités du sol (feuilles, cailloux …). Ils ont pour effet d’effacer le contour de l’animal.

Vipère du Gabon

Vipère du Gabon. © dinosoria.com

De tous les représentants de la famille des vipéridés, la vipère du Gabon est le plus gros et le plus grand. Quelquefois, le diamètre de son corps est équivalent à celui d'une jambe humaine et sa longueur peut atteindre 1,80 m.

Son poids peut atteindre 12 kg.

Vipère du Gabon

Difficile de repérer la vipère du Gabon au milieu des feuillages. © dinosoria.com

Comme de nombreuses grosses vipères, elle produit un soufflement puissant et grave aussi impressionnant que son apparence.

La vipère du Gabon évolue dans la plupart des régions de l'est, du centre et de l'ouest de l'Afrique.

Mode de vie

En principe, la vipère du Gabon se montre indolente et peu agressive. On la dit même pacifique et mordant peu.
Heureusement d'ailleurs, car son venin est extrêmement dangereux. Inoculé profondément dans les chairs par 2 crochets pouvant atteindre 5 cm de long, il contient, en plus des hémotoxines (substances qui empoisonnent le sang) habituelles chez ces serpents, des neurotoxines.
Ces dernières agissent sur le système nerveux de la victime et la paralysent.

Vipere du Gabon

La vipère du Gabon possède deux crochets puissants. © dinosoria.com

Les crochets sont repliés contre le palais mais se déploient et s'allongent quand le reptile s'apprête à frapper.

Mais, face à l'homme, la vipère du Gabon préfère souvent la fuite ou l'immobilité. Cependant, elle reste très dangereuse.

Vipère du Gabon

En apparence indolente, la vipère du Gabon reste dangereuse. © dinosoria.com

Dans les forêts tropicales d'Afrique, la vipère du Gabon chasse la nuit. Comme tous les gros serpents, elle se déplace en ligne droite, sans ondulations du corps.

Vipere du Gabon

Cette vipère du Gabon vient de tuer un rongeur. © dinosoria.com

Elle choisit ses proies parmi les petits mammifères et les oiseaux qui, après avoir été mordus, sont avalés entiers.

Reproduction

La vipère du Gabon est un serpent ovovivipare. En effet, la femelle pond des oeufs dans lesquels les petits sont déjà parfaitement formés. Une portée peut comporter jusqu'à 60 jeunes.

Vipère du Gabon

Bitis gabonica est ovovivipare. © dinosoria.com

L'incubation de la ponte a eu lieu dans le corps de la mère. D'ailleurs, dès qu'ils sont émis dans le milieu extérieur, les oeufs éclosent et libèrent de petites vipères semblables à leurs parents. Elles possèdent déjà du venin et sont prêtes à chasser.

Classification : Animalia. Vertebrata. Reptilia. Squamata. Serpentes. Viperidae. Viperinae. Bitis

V.Battaglia (23.09.2006)

Les serpents les plus dangereux

Références

Serpents, Nigel Marvin et Rob Harvey, éditions Solar 2001 . Guide des serpents U.Gruber 1992
Grand guide encyclopédique des serpents, sous la direction de Roland Bauchot, éditions Artémis 1999

< Serpents